Un conseiller disponible au

    Le gaz vert

    L’énergie verte est exploitée pour produire aussi bien de l’électricité que du gaz. Également appelé biogaz ou biométhane, le gaz vert est écologique. Il est obtenu à partir de sources d’énergie renouvelable. Il est produit par méthanisation, un procédé qui transforme les déchets en énergie. Présentant les mêmes propriétés que le gaz naturel, le gaz vert s’utilise aussi bien en cuisine que pour le chauffage. Le recours à cette énergie renforce le développement des installations renouvelables tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

    Sur le marché de l’énergie, la demande en biométhane connaît une hausse constante. Toutefois, les fournisseurs de gaz vert ne sont pas aussi nombreux que ceux qui proposent de l’électricité verte. Dans quelles mesures le gaz est une énergie renouvelable et quels sont les fournisseurs de gaz vert ?

    Article mis à jour le 6 janvier 2021
    Sommaire

      Qu’est-ce que le gaz vert ?

      Le gaz vert est une énergie non polluante produite à partir de ressources renouvelables. Il s’agit d’une énergie propre issue d’un procédé biologique appelé la méthanisation. Le gaz vert est obtenu à partir de la décomposition des déchets organiques. Ces derniers peuvent être :

      • Agricoles ;
      • Alimentaires ;
      • Industriels.

      En France, il existe une centaine de centrales de méthanisation qui produisent du biométhane 100% renouvelable. Comme pour l’électricité verte, l’État a mis en place une politique de soutien pour les producteurs de gaz vert. Cette démarche permet d’atteindre les objectifs de la transition énergétique et de réduire les émissions de CO2.

      Les usages du gaz vert

      En plus de fournir de l’électricité, le gaz vert peut être utilisé comme source de chaleur. Une fois injecté dans le réseau public, il n’existe plus aucune différence entre le gaz vert et le gaz naturel. En effet, leurs propriétés sont identiques.

      Le biogaz peut être utilisé pour fournir à la fois de l’électricité et de la chaleur. Cela est possible grâce au procédé de cogénération. Il convient pour couvrir les besoins énergétiques quotidiens tels que l’eau chaude, la cuisson et le chauffage.

      En outre, le gaz vert peut être utilisé comme carburant. Il s’agit d’une solution énergétique incontournable pour développer les voitures propres. L’utilisation du gaz vert permet entre autres d’adopter une démarche éco-responsable tout en favorisant la création des installations renouvelables.

      Quelle est la différence entre gaz vert et gaz compensé carbone ?

      Le gaz vert fait l’objet d’une traçabilité grâce aux garanties d’origine qui sont achetées auprès de producteurs d’énergies renouvelables. La mention de la certification ainsi que les données relatives à la consommation sont établies dans la facture.

      Le gaz compensé carbone est une option que les consommateurs peuvent adopter. Les offres passent par des projets de financement de compensation du carbone émis. Les fournisseurs qui les commercialisent s’engagent à compenser les émissions de gaz à effet de serre par le biais de crédits carbone.

      Cette démarche, bien qu’elle soit à court terme, permet de limiter l’émission de CO2 dans le processus de production d’énergie. Il peut s’agir de différents projets tels que la reforestation ou l’emprisonnement du CO2.

      Comment est produit le gaz vert ?

      Le gaz vert est obtenu à partir de la fermentation de matières organiques. Il est généré à partir de résidus agricoles, de déchets industriels ou alimentaires. Le processus de méthanisation se fait en plusieurs étapes :

      • Collecte des déchets ;
      • Triage et préparation des déchets : introduction dans un méthaniseur ;
      • Épuration du biogaz produit : pour obtenir la même qualité que le gaz naturel ;
      • Injection dans le réseau gaz : mêmes usages que le gaz naturel.

      Les producteurs de gaz vert

      En France, le gaz vert provient de différents sites d’injection de biométhane. Ils sont classés en fonction des déchets organiques utilisés pour la production de gaz vert ainsi que les porteurs de projet :

      • La méthanisation de matières agricoles par les exploitants agricoles : le site indépendant assure la méthanisation de plus 90 % de produits agricoles ;
      • La méthanisation de matières agricoles et de déchets du territoire par les agriculteurs ou un collectif d’agriculteurs : le site méthanise plus de 50 % des déchets issus des exploitations agricoles ;
      • La méthanisation des déchets industriels ;
      • La méthanisation des déchets organiques triés des ordures ménagères ;
      • La récupération du biogaz émis par les déchets stockés non dangereux.

      Production de gaz vert en France : état et perspective

      En France, la production de gaz vert représente un pourcentage assez faible. En effet, elle ne s’élève qu’à 1,32 TWh sur une consommation nationale de gaz comprise entre 400 et 440 TWh. D’après une étude de l’ADEME, 710 unités de méthanisation ont été répertoriées en France au début de l’année 2019. En 2017, on comptait 48 sites de production de biométhane.

      La croissance de la filière de production de gaz vert s’explique par les propriétés du biométhane. À cela s’ajoute l’engouement pour la réduction des émissions de CO2 et la préservation de l’environnement.

      Pour atteindre les objectifs de la transition énergétique, l’État s’est également engagé à développer 1 500 méthaniseurs en France. En 2030, le gaz vert représentera 10 % de la consommation totale de gaz. À l’horizon 2050, les acteurs du secteur de l’énergie verte prévoient même une production de 100 % de gaz renouvelable.

      Quels sont les fournisseurs qui produisent du gaz vert ?

      Les fournisseurs de gaz vert sont peu nombreux. Pour commercialiser leurs offres, la plupart d’entre eux s’approvisionnent auprès de producteurs ENR. Ils injectent ensuite l’équivalent de la consommation annuelle du client sur le réseau gaz. Outre l’opérateur historique, il existe quelques fournisseurs alternatifs de gaz vert en France.

      Ilek

      En plus de commercialiser des offres d’électricité verte, Ilek propose du gaz vert au tarif indexé. C’est le seul fournisseur de gaz 100 % vert à s’approvisionner auprès de producteurs locaux. Son offre n’est pas plus chère que le gaz naturel issu d’énergies fossiles.

      ekWateur

      Faisant partie des premiers fournisseurs alternatifs en France, ekWateur commercialise deux types d’offre pour les particuliers. Il s’agit de l’offre 100 % gaz vert et de l’offre 5 % gaz vert. ekWateur figure dans le classement des fournisseurs verts d’après Greenpeace. Il propose en effet 95 % de gaz naturel issu de l’énergie fossile.

      Engie

      En tant que fournisseur historique de gaz naturel en France, Engie commercialise ses offres au tarif réglementé. Il propose également un offre de gaz vert nommée « on gaz vert », comprenant 10 % de ce gaz.

      Total Direct Energie

      Premier fournisseur alternatif en France, il s’approvisionne auprès de producteurs locaux et de centrales nucléaires. Son offre de gaz vert s’élève à 10 %.

      EDF

      Au lieu de se fournir auprès de producteurs locaux, ce fournisseur a choisi de proposer du gaz compensé carbone. Il développe ainsi des projets de compensation carbone avec des associations.

      ENI

      Tout comme EDF, ENI s’est lancé dans l’achat de crédits carbone et la commercialisation de gaz compensé carbone.

      Classement des fournisseurs de gaz vert :

      Fournisseurs de gaz 100 % vertilek
      Fournisseurs proposant des offres partiellement vertesekWateur, Total Direct energie, engie
      Fournisseurs de gaz compensé carboneEDF, ENI

      Source : Gaz vert

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page