Énergies fossiles et énergies renouvelables: où en sommes-nous ?

On le sait, les énergies fossiles favorisent les émissions de gaz à effet de serre. Quelle part le pétrole, le charbon et le gaz naturel occupent-ils dans le mix énergétique ? Quid des énergies renouvelables ? On fait le point.

Article mis à jour le 1 mars 2021

Quelles sont les énergies fossiles ?

Plusieurs sources d’énergie sont exploitées à travers le monde. En l’occurrence, les énergies fossiles procèdent de l’exploitation du pétrole, du charbon et du gaz naturel. Ces ressources sont dites fossiles au sens où elles résultent de la décomposition d’éléments organiques sur plusieurs millions d’années.

Le pétrole et ses gisements d’hydrocarbures

Le pétrole est parfois appelé or noir. Il s’est formé il y a plusieurs millions d’années à partir de matières organiques déposées au fond des océans. Cette substance liquide de couleur noire est extraite par forage dans le sol.

Les puits de pétrole, ou derricks, peuvent se trouver sur terre ou en mer. Une fois extrait, le pétrole doit être raffiné afin d’être débarrassé de ses impuretés. Ce processus est assuré dans des raffineries.

À ce jour, le pétrole est principalement utilisé en guise de carburant pour les véhicules (voitures, camions, avions, bateaux…). Il sert aussi à fabriquer du plastique. ll sert enfin à recouvrir les routes de bitume.

Le charbon, une roche combustible

Très riche en carbone, le charbon est une roche combustible de couleur noire. Elle est issue de végétaux qui se sont décomposés pendant plusieurs millions d’années. Différents types de charbon sont à distinguer, selon leur teneur en carbone :

  • la tourbe contient environ 5 % de carbone,
  • la lignite contient moins de 50 % de carbone,
  • la houille possède une teneur en carbone compris entre 70 % et 90 %,
  • l’anthracite enregistre une teneur en carbone supérieure à 90 %.

De fait, l’exploitation du charbon a été particulièrement forte pendant la révolution industrielle, au cours de laquelle il a principalement été utilisé pour fabriquer de l’acier, mais aussi pour faire fonctionner des machines à vapeur, notamment des locomotives. Aujourd’hui, le charbon est principalement utilisé pour produire de l’électricité.

L’exploitation du gaz naturel

Le gaz naturel est issu d’un mélange d’hydrocarbures et se présente sous une forme gazeuse. Il résulte de la décomposition d’organismes marins qui se sont déposés au fond des océans il y a plusieurs millions d’années.

Ce combustible fossile est principalement utilisé pour produire de l’électricité. En l’occurrence, 22% de l’électricité mondiale est fabriquée avec du gaz naturel.

Le gaz naturel est également utilisé pour chauffer les bâtiments, pour faire fonctionner des appareils de cuisson des aliments ou pour le fonctionnement de chauffe-eau individuels ou collectifs.

La part des énergies fossiles dans le mix énergétique en quelques chiffres

Le mix énergétique mondial se compose de plusieurs sources d’énergie. On distingue aussi les énergies fossiles des énergies d’origine renouvelable. En l’occurrence, les énergies fossiles représentent environ 81,4 % de la consommation énergétique mondiale, dont 31,8 % pour le pétrole, 28,1 % pour le charbon et 21,6 % pour le gaz naturel. Le nucléaire produit près de 4,9 % de l’énergie mondiale.

Source : wikipédia

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies fossiles ?

Au titre de leurs principaux inconvénients, les énergies fossiles constituent des ressources limitées sur terre. Par conséquent, leur épuisement est à prévoir. De plus, l’exploitation de certains gisements à des effets néfastes sur l’environnement. C’est notamment le cas de l’extraction du gaz de schiste.

Mais surtout, l’exploitation des énergies fossiles contribue à rejeter un volume important de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ce qui favorise le réchauffement climatique.

Le tableau ci-dessous liste les principaux avantages et inconvénients de chaque énergie fossile :

Type d’énergie fossilePrincipaux avantagesPrincipaux inconvénients
Pétrole– Importante densité énergétique (1 l de pétrole = 10 kWh d’énergie)

– Disponible sur tous les continents

– Transport et stockage faciles et peu coûteux  
– Le transport du pétrole peut être à l’origine de catastrophes écologiques, en particulier de marées noires

– La combustion du pétrole génère d’importantes émissions de CO2

– Les produits dérivés du pétrole sont très polluants, notamment le plastique
Charbon– Gisements abondants

– Relativement simple à utiliser

– Il est disponible tout le temps (contrairement à l’énergie solaire ou éolienne)
– L’extraction du charbon est coûteuse

– La combustion du charbon génère d’importants rejets de dioxyde de carbone et des fumées toxiques pour les hommes et les animaux

– La charbon est à l’origine de pluies acides, nuisibles à l’environnement et à la biodiversité
Gaz naturel– Le gaz naturel nécessite peu de traitements avant de pouvoir être utilisé

– Il est le combustible fossile le moins qui émet le moins de CO2
– La gaz naturel est explosif

– Les fuites de gaz peuvent générer des rejets de méthane, particulièrement nocif pour l’environnement

Les énergies d’origine renouvelable pour une indispensable transition énergétique

Qu’il s’agisse du pétrole, du charbon ou du gaz naturel, la quantité des énergies fossiles est limitée. Plus on exploite ces ressources, plus on en épuise les stocks. De plus, les énergies fossiles ont des effets néfastes pour l’environnement. Une transition écologique semble plus que jamais nécessaire.

Qu’est-ce que la transition écologique ?

La transition écologique vise un modèle énergétique capable de satisfaire de manière durable, sûre et équitable nos besoins en énergie, en développant une société et une économie sobres en énergie et en carbone.

Quelles ressources pour favoriser la transition énergétique ?

Les énergies d’origine renouvelable peuvent être générées et utilisées sans limite. Cinq familles d’énergies renouvelables peuvent être distinguées :

  1. L’énergie solaire : des panneaux photovoltaïques composés de silicium utilisent les photons du soleil pour produire de l’électricité.
  2. L’énergie éolienne : la force cinétique du vent est utilisée pour produire de l’électricité.
  3. La géothermie : la chaleur de la terre est récupérée pour alimenter un système de chauffage ou un dispositif de production d’eau chaude sanitaire.
  4. La biomasse : la combustion de matières organiques permet d’obtenir de la chaleur, de l’électricité ou des biocarburants.
  5. L’énergie hydraulique : la force de l’eau est utilisée pour produire de l’électricité.

Les énergies d’origine renouvelable offrent le principal avantage de n’émettre aucun gaz à effet de serre. Un bon point pour l’environnement. Mais le principal facteur de réduction de nos émissions de CO2 passe avant tout par une diminution de nos besoins et de notre consommation en énergie.

Retour haut de page