Accueil » L'autoconsommation » L'autoconsommation solaire » Les panneaux photovoltaïques : 5 choses à savoir

Les panneaux photovoltaïques : 5 choses à savoir

Les panneaux photovoltaïques permettent de produire une électricité propre et de réaliser des économies sur vos factures d’énergie. Un projet d’autoconsommation solaire en vue ? Voici 5 choses à savoir avant de vous lancer.

Sommaire :
    Article mis à jour le 1 février 2021

    Qu’est-ce qu’un panneau photovoltaïque ?

    Un panneau photovoltaïque transforme l’énergie du soleilen électricité. En pratique, cet équipement utilise les photons du soleil pour produire de l’énergie électrique. Celle-ci peut alors être utilisée pour faire fonctionner des appareils électriques.

    Fonctionnement d’un panneau photovoltaïque 

    Les panneaux photovoltaïques sont le plus souvent composés de silicium, un matériau semi-conducteur. Comme toute matière, le sillicium est composé d’atomes. Un atome comporte un noyau autour duquel gravite des électrons.

    Lorsque les panneaux solaires sont exposés aux rayons solaires, les électrons du silicium s’agitent, produisant un courant continu. Un onduleur transforme ensuite ce courant continu en courant alternatif, directement utilisable pour faire fonctionner des appareils électriques.

    Panneau photovoltaïque versus panneau solaire

    Panneaux photovoltaiques

    Par abus de langage, on emploie indifféremment les termes de panneaux solaires et de panneaux photovoltaïques pour désigner un équipement capable de transformer l’énergie du soleil en électricité.

    Si le panneau photovoltaïque permet effectivement de produire de l’énergie électrique, le panneau solaire produit pour sa part de l’énergie thermique.

    En d’autres termes, il capte la chaleur du soleil et l’utilise pour alimenter un système de chauffage ou pour produire de l’eau chaude sanitaire. Un panneau solaire thermique ne peut donc pas être utilisé pour alimenter en électricité une ampoule ou un appareil électroménager.

    L’installation des panneaux photovoltaïques

    L’installation des panneaux photovoltaïques est le plus souvent confiée à un professionnel. Outre leurs compétences techniques, les installateurs de panneaux solaires sont en mesure de délivrer des conseils avisés en matière d’énergie solaire. Ils sont notamment capables de dimensionner l’installation pour que celle-ci réponde au mieux aux besoins d’autoconsommation du foyer.

    Quelle puissance choisir pour ses panneaux solaires ?

    Il est important de bien choisir la puissance de votre installation photovoltaïque. Une installation bien dimensionnée peut en effet vous permettre de réaliser d’intéressantes économies sur vos factures d’électricité.

    Voici les principaux éléments à prendre en compte pour calculer la puissance de votre installation photovoltaïque :

    • niveau d’ensoleillement annuel de votre région,
    • orientation de votre toiture,
    • consommation électrique annuelle,
    • technologie photovoltaïque de vos panneaux,
    • puissance nominale de votre installation photovoltaïque.

    La carte ci-dessous précise les coefficients d’ensoleillement des différentes régions françaises.

    Ainsi, des panneaux photovoltaïques installés dans le nord de la France produisent chaque année entre 800 et 1000 kWh d’électricité par kWc installé. S’ils sont positionnés en bordure méditerranéenne, les mêmes panneaux pourront produire annuellement 1200 à 1400 kWh par kWc installé.

    Prenons l’exemple d’un foyer qui consomme 2400 kWh d’électricité par an et qui vit en Ile-de-France, soit un facteur de correction d’ensoleillement de 0,80.

    Pour produire 2400 kWh d’électricité avec des panneaux photovoltaïques, ce foyer devra miser sur une installation d’une puissance nominale de : 2400/0,80 = 3 kWc.

    Que faire du surplus de production ?

    Si vos panneaux photovoltaïques produisent plus d’électricité que vous n’en avez besoin, vous pourrez revendre le surplus à votre fournisseur d’énergie. Pour ce faire, vous devrez signer avec votre fournisseur d’électricité un contrat d’obligation d’achat. Vous pourrez alors revendre les kWh que vous n’aurez pas consommés selon un prix fixé par l’État.

    Quel est le prix d’une installation photovoltaïque ?

    En moyenne, une installation photovoltaïque positionnée sur toiture coûte entre 2500 et 3000 € par kWc installé. Si vous faites appel à un installateur de panneaux solaires, il faut compter entre 7500 et 9000 € pour une installation photovoltaïque d’une puissance nominale de 3 kWc.

    Le coût des travaux varie toutefois selon différents critères, notamment :

    • de l’accessibilité du chantier (une pose sur toiture est plus onéreuse qu’une installation sur support fixés au sol) ;
    • de la technologie photovoltaïque des panneaux (monocristallins ou polycristallins) ;
    • de la puissance nominale de l’installation ;
    • des éléments annexes (onduleur, câblage…).

    A savoir en outre que selon la nature du projet, des travaux de raccordement au réseau public de distribution d’électricité peuvent être nécessaires. Or ces travaux ont également un coût. Renseignez-vous auprès d’Enedis ou de l’ELD dont vous dépendez.

    L’installation de panneaux photovoltaïques est un investissement qui est amorti à moyen terme. A l’heure où le prix du kWh d’électricité ne cesse d’augmenter, l’autoconsommation solaire permet de réaliser d’intéressantes économies sur les factures d’énergie. Selon l’ADEME Occitanie, la rentabilité d’une installation photovoltaïque de 3 kWc peut atteindre 440 € par an en cas de revente partielle du surplus de production à un fournisseur d’énergie.

    Quelles sont les aides de l’Etat pour la production d’énergie solaire ?

    Vous envisagez l’installation de panneaux photovoltaïques chez vous ? Bonne nouvelle : l’État propose différentes aides aux particuliers qui font installer des panneaux solaires chez eux. En voici la liste.

    • L’obligation d’achat : les particuliers dont l’habitation est équipée d’une installation photovoltaïque peuvent vendre toute ou partie de leur production d’électricité. Pour ce faire, ils doivent conclure un contrat d’obligation d’achat avec leur fournisseur d’énergie, qui s’engage alors à acheter les kWh d’électricité selon un prix fixé par l’État.
    • La prime à l’autoconsommation photovoltaïque : les particuliers qui produisent et autoconsomment leur propre électricité peuvent bénéficier d’une prime pendant les cinq années qui suivent les travaux d’installation des panneaux solaires. Des conditions sont à remplir pour percevoir cette prime : confier la pose des panneaux à un installateur RGE, vente du surplus d’électricité à un fournisseur d’énergie. A noter enfin que le montant de la prime, qui varie selon la puissance de l’installation, est dégressif.
    • Un taux de TVA de 10% : les particuliers qui ont un projet d’autoconsommation solaire avec vente du surplus peuvent profiter d’un taux de TVA de 10 % sur l’achat et la pose de leurs panneaux photovoltaïques.

    Les collectivités locales et autres organismes publics, comme l’ANAH, peuvent également proposer des aides destinées aux particuliers qui font installer chez eux un système de production d’énergie solaire. Renseignez-vous !

    Retour haut de page