Le guide de l'énergie verte » Puissance des panneaux solaires : comment bien dimensionner votre installation

Puissance des panneaux solaires : comment bien dimensionner votre installation

La puissance des panneaux solaires est un facteur clé pour garantir la rentabilité d’une installation photovoltaïque. Puissance de crête, coefficients d’inclinaison et d’orientation, taux d’ensoleillement : on vous explique comment dimensionner votre installation photovoltaïque au plus près de vos besoins.

Sommaire :
    Article mis à jour le 1 février 2021

    Qu’est-ce que la puissance d’un panneau solaire ?

    La puissance d’un panneau solaire est exprimée en kWc, ou kilowatt-crête. Elle peut également s’exprimer en Wc, ou watts-crête. La puissance nominale d’un panneau solaire, ou puissance de crête, correspond à l’énergie maximale que peut délivrer un panneau solaire dans des conditions standards, c’est-à-dire :

    • un ensoleillement de 1 kW/m²,
    • une température ambiante de 25°C,
    • une orientation optimale (plein sud),
    • une inclinaison comprise entre 30 et 35 °.

    En pratique, la puissance d’un panneau solaire varie selon les conditions dans lesquelles il fonctionne et notamment :

    • des conditions d’ensoleillement réelles ;
    • de la température ambiante (l’efficacité d’un panneau solaire est moindre lorsque la température excède 25 °C) ;
    • de l’orientation des panneaux solaires ;
    • de leur degré d’inclination.
    En quelques mots, la puissance de crête des panneaux solaires est une donnée théorique. La puissance de l’installation varie selon les conditions climatiques mais aussi selon l’orientation et le degré d’inclinaison des cellules photovoltaïques.

    Comment calculer la puissance d’un panneau solaire ?

    Si votre objectif consiste à auto consommer votre production d’énergie électrique ou thermique, vous devez évaluer la puissance de votre installation photovoltaïque en pondérant la consommation annuelle attendue par un coefficient d’inclinaison et d’orientation de vos panneaux solaires.

    En effet, les panneaux solaires offrent une meilleure efficacité lorsqu’ils sont inclinés selon un angle compris entre 30 et 35°. De plus, plus ils sont exposés au soleil, plus ils produisent d’énergie thermique et/ou électrique.

    Voici les coefficients d’inclinaison et d’orientation définis proposés par l’ADEME :

    Degré d’inclinaison / Orientation des panneaux solaires0° 30°90°(cas des panneaux installés en façade)
    SUD0,931,000,68
    SUD-EST0,930,960,66
    SUD-OUEST0,930,960,66
    EST0,930,900,55
    OUEST0,930,900,55

    Quelle est la formule de calcul pour la puissance des panneaux solaires ?

    Voici à titre d’exemple la formule de calcul à appliquer pour une famille de quatre personnes consommant 4800 kWh d’électricité par an et dont les panneaux solaires sont exposés plein sud selon un angle de 0°.

    4800 kWh / 0,93 = 5161 kWh

    A nominale ainsi, cette famille devra prévoir une installation solaire capable de produire annuellement 5100 kWh environ.

    Pourquoi faire appel à un installateur de panneaux solaires ?

    Calculer la puissance d’un panneau solaire est indispensable pour disposer d’une installation photovoltaïque la plus rentable possible. Les installateurs de panneaux solaires sont tout à fait à même d’évaluer la rentabilité d’une installation photovoltaïque en tenant compte des conditions dans lesquelles les panneaux solaires seront installés.

    Comment bien dimensionner une installation solaire ?

    Pour être pleinement rentable, une installation solaire en autoconsommation doit être parfaitement adaptée à vos besoins.

    Définir le profil de consommation du foyer

    Pour débuter, il est indispensable de définir son profil de consommation d’électricité. Deux solutions existent pour ce faire :

    • consulter vos factures d’électricité : la consommation annuelle d’électricité exprimée en kWh y est reportée.
    • utiliser un simulateur de consommation en ligne : le Médiateur national de l’énergie met différents outils à votre disposition, dont un simulateur de consommation. Il vous permettra d’évaluer votre consommation annuelle d’électricité en kWh.

    Tenir compte de la puissance électrique appelée

    Outre la consommation annuelle d’électricité exprimée en kWh, il est nécessaire de définir la puissance électrique appelée lorsque plusieurs appareils électriques fonctionnent simultanément. Cette puissance électrique appelée, qui est exprimée en watts, dépend directement du nombre d’appareils présents dans l’habitation et de leur puissance respective.

    Bon à savoir

    Si votre logement est équipé d’un compteur Linky, inutile de sortir votre calculette : vous pouvez consulter la courbe de charge de votre foyer depuis votre espace client Enedis.

    09 88 90 39 75
    Profitez de nos offres partenaires

    Calculer la puissance de la future installation solaire

    De manière générale, on estime qu’un panneau solaire d’une puissance d’1 kWc produit en moyenne 1 kWh par an.

    Prenons l’exemple d’un foyer composé de deux adultes et deux enfants consommant 4800 kWh d’électricité par an et qui peut installer ses panneaux solaires plein sud selon un angle de 0°. En tenant compte du coefficient d’inclinaison et d’orientation des panneaux solaires, cette famille aura besoin d’une puissance théorique de :

    4800 kWh / 0,93 = 5161 kWh

    Si cette famille prévoit un projet d’autoconsommation photovoltaïque, cette famille devra choisir des panneaux d’une puissance nominale totale de 5 kWc.

    Adapter sa consommation d’électricité

    Pour optimiser la rentabilité d’une installation photovoltaïque en autoconsommation, il est souvent nécessaire de changer ses habitudes. Il est en effet préférable de faire fonctionner les appareils électriques au moment où l’ensoleillement est le plus fort. À moi de disposer de batterie permettant de stocker l’électricité auto produite.

    Est-il possible d’être 100% autonome en électricité avec des panneaux solaires ?

    Quel que soit le dimensionnement de l’installation photovoltaïque, sachez qu’il reste difficile d’être 100% autonome en électricité, à moins de disposer d’un parc de batteries. Les batteries de stockage sont onéreuses et elles sont généralement réservées aux sites isolés non raccordés au réseau public de distribution de l’électricité ou aux installation photovoltaïques d’envergure.

    Une installation bien dimensionnée, gage de rentabilité

    Vous l’avez compris, il est indispensable de bien calculer la puissance de panneaux solaires avant d’envisager une installation en autoconsommation.

    La rentabilité des panneaux solaires en autoconsommation dépend du lieu de leur implantation mais aussi du profil de consommation du foyer auquel ils sont destinés. Une installation surdimensionnée peut toutefois permettre une revente du surplus d’électricité non consommée à un fournisseur d’énergie, moyennant la signature d’un contrat d’obligation d’achat.

    Profitez de tous les conseils d’Hetty pour un projet solaire efficace et rentable !

    Retour haut de page