Le guide de l'énergie verte » Autoconsommation éolienne : tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

    Autoconsommation éolienne : tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

    A l’heure où le prix du kWh d’électricité ne cesse d’augmenter, l’autoconsommation éolienne séduit nombre de particuliers. Rentabilité, démarches, coût de l’éolien terrestre : voici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

    Article mis à jour le 1 février 2021
    Sommaire :

      Quelle éolienne pour un particulier ?

      Les particuliers qui souhaitent se doter d’une éolienne domestique en vue d’une autoconsommation totale ou partielle sont autorisés à s’équiper d’un petit éolien individuel terrestre de moins de 50 mètres de hauteur. Les petits éoliens peuvent être raccordés au réseau public de distribution d’électricité ou être installés en site isolé.

      L’installation d’un équipement de ce type est toutefois réglementée. Les règles à respecter varient selon la hauteur de l’éolienne.

      Éolienne domestique : quelles sont les démarches à effectuer ?

      Avant de vous lancer dans l’implantation d’une éolienne, il est indispensable de consulter le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune s’il a été établi. Ce document détaille les règles à respecter dès lors qu’on entreprend des travaux susceptibles d’avoir un impact sur l’environnement immédiat de l’habitation, notamment d’un point de vue architectural.

      Déclaration de travaux ou permis de construire ?

      Selon la hauteur de votre éolienne et son implantation, vous devrez effectuer des démarches d’urbanisme auprès de votre mairie. En sachant que la hauteur d’une éolienne équivaut à la hauteur du mât, qui se mesure à partir de la distance qui sépare le sol du haut de la nacelle.

       Déclaration préalable de travauxPermis de construireDéclaration ICPEAutorisation ICPE
      Éolienne de moins de 12 mètres de hauteurNonNonNonNon
      Exception : si l’éolienne est installée sur un site classé ou aux abords d’un site classé, une déclaration préalable de travaux est obligatoire.
      Éolienne d’une hauteur comprise entre 12 et 50 mètresPuissance < 20 MwOuiNonOuiNon
      Puissance > 20 MwNonOuiNonOui

      Par-delà les démarches administratives que vous devrez réaliser ou non, il est préférable de solliciter l’avis de vos voisins avant de débuter vos travaux. Vous éviterez ainsi d’éventuels litiges. En l’occurrence, votre éolienne devra obligatoirement respecter une distance par rapport à la limite séparative de voisinage. Cette distance devra être équivalente à la moitié de la hauteur de l’éolienne, avec un minimum de 3 m. Par exemple, pour une éolienne de 18 mètres, vous devrez respecter une distance de 9 mètres.

      Les autres démarches

      Suivant la nature de votre projet éolien, prévoyez également :

      • une déclaration ou une demande d’autorisation d’exploiter,
      • une demande de raccordement au réseau public de distribution d’électricité (Enedis),
      • l’obtention d’un certificat ouvrant droit à l’obligation d’achat,
      • la signature d’un contrat d’achat.

      Enfin, contactez votre assureur pour intégrer votre éolienne à votre multirisque habitation.

      Quelles sont les zones où il est interdit d’installer une éolienne ?

      L’installation d’un petit éolien individuel est interdite dans certains lieux :

      • zones protégées (réserves naturelles et parcs nationaux) ;
      • immeubles et sites classés ou inscrits au répertoire des Monuments historiques et aux abords, dans un rayon de 500 mètres
      • zones militaires.

      Pour savoir si vous pouvez faire installer une éolienne chez vous, consultez le PLU de votre commune. Contactez la mairie, qui saura vous orienter.

      A savoir

      Tout particulier qui ne respecte pas les règles d’urbanisme de sa commune risque une amende d’au moins 1200 euros.

      search

      Bon à savoir

      Tout particulier qui ne respecte pas les règles d’urbanisme de sa commune risque une amende d’au moins 1200 euros.

      Est-ce qu’une éolienne est rentable ?

      Une éolienne utilise l’énergie cinétique du vent pour produire de l’électricité. Dès lors que celle-ci est utilisée à des fins d’autoconsommation, l’éolienne est rentable. Et pour cause : cela limite le recours au réseau public de distribution d’électricité. En d’autres termes, l’autoconsommation éolienne permet de réaliser des économies sur les factures d’électricité.

      La rentabilité d’un petit éolien domestique doit être considérée à l’aune de plusieurs critères :

      • puissance de l’éolienne en kW,
      • gisement de vent exploitable (fréquence et puissance des vents),
      • production annuelle d’électricité en kW,
      • autoconsommation totale ou partielle.

      La rentabilité globale d’un projet éolien varie également selon l’investissement initial consenti pour l’installation de l’éolienne, déduction faite des éventuelles aides de l’État au moment de l’achat (ANAH, crédit d’impôt, TVA à 10 %).

      Quel est le coût d’une éolienne ?

      Selon l’ADEME, une petite éolienne terrestre coûte entre 10 000 et 40 000 €, fourni posé. En pratique, le prix d’une éolienne dépend de nombreux critères, parmi lesquels :

      • modèle et puissance de l’éolienne,
      • branchements,
      • contraintes d’installation,
      • coût du raccordement au réseau public de distribution d’électricité,
      • assurance,
      • études préalables de vent.

      Quelles sont les aides pour l’installation d’une éolienne domestique ?

      autoconsommation éolienne

      Les particuliers qui font installer un petit éolien sur un bâtiment achevé depuis plus de 2 ans profitent d’un taux de TVA de 10 % pour l’achat et la pose de leurs équipements.

      De plus, certaines collectivités proposent parfois des aides financières aux particuliers qui produisent et autoconsomment de l’énergie d’origine renouvelable. Renseignez-vous auprès de l’ANAH, de votre mairie ou du Conseil régional dont vous dépendez.

      Comment installer une éolienne chez soi ?

      Pour installer une éolienne chez soi, il est possible de se doter d’un kit éolien autoconsommation. La pose d’une petite éolienne en autoconsommation partielle est à la portée de tout bricoleur aguerri.

      Mais si vous visez une parfaite autonomie électrique pour une autoconsommation totale sur site isolé, il peut être judicieux de faire appel à un installateur d’éolienne.

      Il saura vous conseiller utilement quant à la puissance de votre petit éolien et posera tous les accessoires (câblage, onduleur, etc.). Vous profiterez en outre d’une garantie décennale couvrant les dommages matériels qui résulteraient de vices cachés lors de la réception et remarqués jusqu’à dix ans après l’ouvrage.

      Un projet d’autoconsommation éolienne en vue ? Profitez de tous les conseils d’Hetty et faites des économies sur vos factures d’énergie.

      Retour haut de page