Le guide de l'énergie verte » Panneaux solaires hybrides : alliés de l’autoconsommation solaire

    Panneaux solaires hybrides : alliés de l’autoconsommation solaire

    Les panneaux solaires hybrides sont parfaitement adaptés aux projets d’autoconsommation solaire. Polyvalents, ils produisent à la fois de l’électricité et de la chaleur. Comment fonctionne un panneau hybride ? Qui les installe ? Combien ça coûte ? Hetty répond à toutes vos questions.

    Article mis à jour le 1 février 2021
    Sommaire :

      Qu’est-ce qu’un panneau solaire hybride ?

      Un panneau solaire hybride fournit à la fois de l’électricité et de la chaleur. En pratique, il combine la technologie du panneau solaire photovoltaïque, qui produit de l’énergie électrique, et celle du panneau solaire, qui permet d’obtenir de l’énergie thermique.

      Quel est l’avantage du panneau solaire hybride ?

      Le principal avantage du panneau solaire hybride réside dans sa rentabilité. Selon Jérôme Mouterde, directeur de DualSun, un panneau solaire hybride peut produire 1,2 kWh d’électricité et 2 kWh d’eau chaude quand un simple panneau photovoltaïque produit 1 kWh d’électricité. En d’autres termes, un panneau hybride est bien fois plus rentable qu’un panneau photovoltaïque classique.

      De plus, les panneaux solaires hybrides sont particulièrement pertinents dans le cadre des projets d’autoconsommation totale, puisqu’ils permettent à la fois de disposer d’électricité, mais aussi d’alimenter un sytème d’eau chaude sanitaire et de chauffage.

      En résumé, installer des panneaux solaires hybrides sur la toiture de votre habitation vous permettra de produire et de consommer une énergie propre tout en réalisant des économies sur vos factures d’électricité.

      Comment fonctionne le panneau solaire hybride ?

      Un panneau solaire hybride est un dispositif 2 en 1 qui produit à la fois de l’électricité et de la chaleur.

      • La face avant des panneaux solaires hybrides se compose de cellules photovoltaïques.
      • La face arrière des panneaux hybrides accueille des tuyaux remplis d’un fluide caloporteur.

      À l’instar des panneaux photovoltaïques, les panneaux solaires hybrides sont composés de silicium, un matériau semi-conducteur. Comme tout matériau, le silicium est composé d’atomes. Chaque atome est constitué d’un noyau et d’électrons.

      Sous l’effet des rayons du soleil, les électrons du silicium s’agitent et produisent un courant continu. Un onduleur transforme ensuite ce courant continu en courant alternatif. L’électricité ainsi produite peut être utilisée pour faire fonctionner des appareils électriques.

      Mais ce n’est pas tout. Les panneaux solaires hybrides cachent sous leur face inférieure un réseau de tuyaux remplis d’un fluide caloporteur. Tout comme les panneaux solaires, ce fluide caloporteur est chauffé par les rayons du soleil. Il alimente ensuite un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire.

      L’installation des panneaux solaires hybrides

      La pose de panneaux solaires hybrides doit être confiée à un installateur de panneaux solaires. Il saura vous conseiller utilement quant à la puissance nominale de votre installation, en tenant compte de l’orientation et de l’inclinaison de votre toiture, mais aussi du niveau d’ensoleillement de votre région.

      Il est préférable de solliciter plusieurs installateurs en amont de votre projet afin de comparer les tarifs mais aussi les propositions techniques.

      Bon à savoir

      Pour trouver des installateurs de panneaux solaires, vous pouvez par exemple contacter un conseiller FAIRE. FAIRE, qui signifie Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique, est un dispositif mis en place par le gouvernement. Il rassemble l’ensemble des acteurs publics et privés de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables. 

      Les démarches administratives à accomplir

      L’installation de panneaux solaires hybrides s’accompagne de démarches administratives.

      Première étape : consulter le plan local d’urbanisme (PLU) dont relève votre habitation. Vous pourrez ainsi vous assurer que votre projet répond en tous points aux règles de construction et d’aménagement édictées par votre commune.

      À noter que si votre habitation est située en zone classée, l’Architecte des bâtiments de France pourra éventuellement s’opposer à l’installation de panneaux photovoltaïques sur votre toiture.

      Puis, selon la nature de votre projet, vous devrez effectuer des démarches en mairie :

      • Si vous panneaux solaires hybrides sont destinés à être posés sur toiture ou si votre installation dépasse 1,80 mètre de hauteur, vous devrez déposer une déclaration préalable de travaux au moyen du Cerfa 17703.
      • Si la puissance délivrée par votre installation solaire est supérieure à 250 kWc, vous devrez obligatoirement déposer un permis de construire.

      Le prix des panneaux solaires hybrides

      La pose et la fourniture de panneaux solaires hybrides sur toiture coûte environ 1000 à 1125 € TTC par mètre carré fourni posé. À titre de comparaison, la pose et la fourniture de panneaux solaires photovoltaïques sur toiture coûte 800 à 1000€ TTC par mètre carré. Bien que les panneaux solaires hybrides soient un peu plus onéreux, ils produisent plus d’énergie que des panneaux photovoltaïques classiques. Leur rentabilité est donc meilleure.

      Quelles sont les aides financières ?

      Faire installer des panneaux solaires hybrides chez soi représente un important investissement. Pour vous aider dans votre projet d’autoconsommation solaire, l’État décline plusieurs mesures.

      • Les particuliers qui font équiper leur maison de panneaux photovoltaïques peuvent vendre toute ou partie de leur production d’électricité à leur fournisseur d’énergie. Pour ce faire, ils doivent conclure un contrat d’obligation d’achat avec leur fournisseur d’électricité pour qu’il rachète les kWh d’électricité non consommés selon un prix fixé par l’État.
      • Les particuliers qui produisent et autoconsomment leur propre électricité peuvent bénéficier pendant cinq ans d’une prime à l’autoconsommation photovoltaïque. Pour la percevoir, il faut faire poser ses panneaux solaires par un installateur RGE et vendre son surplus d’électricité à un fournisseur d’énergie.
      • Les particuliers engagés dans une démarche d’autoconsommation solaire avec vente du surplus profitent d’un taux de TVA de 10 % sur l’achat et la pose de leurs panneaux solaires hybrides.

      Et vous, quand passez-vous à l’autoconsommation solaire ? Hetty vous accompagne et vous offre les meilleurs conseils pour réussir votre projet.

      Les collectivités locales et autres organismes publics, comme l’ANAH, peuvent également proposer des aides destinées aux particuliers qui font installer chez eux un système de production d’énergie solaire. Renseignez-vous !

      Retour haut de page